My inspiring experience of studying Deaf Education at Manchester

Yann Cadieu.Yann Cadieu is an international student from France studying on the MSc Deaf Education course at Manchester. Here, he talks about why he chose the course and why he would recommend it to others. A French translation of the post can be found beneath the English version.

When my wife and I found out that there was such a job as a Teacher of the Deaf, it was only a matter of time before we would enrol on the course, as I have a deaf and autistic daughter.

I chose Manchester to complete the course for two reasons. Firstly, I researched different universities and Manchester Deaf Ed was the most reputable course in the country, although it was a 2.5-hour train journey away.

But most of all, it was all the positive experiences my wife, who completed the course a year prior, kept describing. Every week, she would come home buzzing and I thought, why would I try to become a ToD anywhere else?

At 42 years old, working full-time as a HLTA and raising two daughters, I knew that starting a university course was going to be a challenge. Fortunately, I have been able to work three days a week allowing me to attend the course, but also to volunteer one day.

I am now employed, on a casual basis, in the Rotherham Hearing Impaired team. I have been working nearly every single day off since October 2021 gaining invaluable experience and implementing what I learned.

As a French native, I completed assignments in English that I never attempted in my own language. Although each one was a real challenge, the reward of passing them all (first time) built my confidence and I found out that I enjoyed writing on what I am passionate about: deaf education and young deaf people.

Anyone who wants to support deaf young people needs to enrol on the course at The University of Manchester, which I would highly recommend. I have extremely high regard for all my tutors, who support me and challenge me so I can become the ToD that every deaf child deserves. Their devotion to deaf education is inspiring and infectious, and I only wished I had done the course much sooner.

French translation:

Quand ma femme et moi avons découvert qu’il existait une profession pour devenir professeur pour les personnes malentendantes, ce n’était qu’une question de temps avant de prendre l’initiative de nous inscrire à une telle formation. Notre fille ainée est sourde et autiste, nous sommes très sensibilisés à cette cause. Par conséquent, j’ai tout d’abord recherché les différentes formations universitaires disponibles et Manchester Deaf Ed étant la plus renommée en Angleterre en dépit d’un trajet en train de deux heures et demie, elle a retenu mon choix. Cette décision m’est apparue une évidence lorsque ma femme, qui a fait les mêmes études l’année précédente, rentrait chaque semaine de l’université en relatant toutes ses enrichissantes expériences qu’elle vivait. Elle avait hâte de retourner à l’université et je me suis donc dit : pourquoi irais-je faire la formation dans un institut différent ?

A 42 ans, père de famille, travaillant à temps complet en tant qu’assistant aux professeurs je savais que la formation allait être un challenge. Heureusement, mon directeur a accepté de me soutenir en me permettant de travailler trois jours par semaine. Ainsi j’ai pu étudier le quatrième jour un jour et faire du volontariat le cinquième jour. Je suis maintenant employé par le service des sourds et malentendants de ma ville depuis le mois d’octobre et je travaille tous les jours où je suis disponible. Cela me permet d’obtenir de l’expérience tout en appliquant mes nouvelles connaissances.

Durant ces deux dernières années j’ai rédigé de nombreuses dissertations en anglais, chose que je n’ai jamais faite en français. Chacune était un vrai défi, cependant je les ai toutes passées avec succès dès le premier essai, gagnant ainsi en confiance pour la dissertation suivante. Par ailleurs, j’ai réalisé que j’appréciais écrire sur ma passion : l’éducation pour les jeunes sourds et malentendants.

Quiconque désireux de soutenir et d’éduquer les jeunes sourds et malentendants doit suivre cette formation et c’est sans réservation que je recommande l’université de Manchester. J’ai le plus grand respect envers mes professeurs universitaires qui m’ont soutenu et stimulé afin que je devienne le professeur que chaque sourd et malentendant mérite. Leur dévotion est une source d’inspiration contagieuse et je regrette seulement de n’avoir pas fait cette formation bien avant.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s